METS et PREMIS, outils pour les métadonnées de pérennisation

Publié le 10/10/2017 | Mis à jour le 04/07/2018 | DOI : 10.13143/5qz1-5843

Auteur

Inist-CNRS

Catégories – Tags

OBJECTIFS

Après avoir consulté cette ressource, vous devriez être capable de :

  • Connaître les 2 outils permettant de préparer vos métadonnées de pérennisation;
  • Comprendre les particularités de chacun des 2 outils METS et PREMIS.

Pour aider les déposants à préparer les métadonnées de pérennisation, il existe des dictionnaires de données comme PREMIS (Preservation Metadata: Implementation Strategies) ainsi que des formats d’empaquetage en XML des métadonnées comme par exemple METS (Metadata Encoding and Transmission Standard).
Ces outils permettent d’assurer, dans le futur, l’intelligibilité des données et la mémoire du contexte exact dans lequel elles ont été collectées, ainsi que leurs conditions de restitution.
Ces métadonnées de pérennisation s’ajoutent aux métadonnées classiques décrivant un corpus (auteur, année de publication) et/ou aux métadonnées scientifiques liées aux bonnes pratiques d’une communauté de recherche.

  • METS est un schéma XML qui permet la description intégrale d’objets numériques. Ce schéma, qui est conforme aux recommandations du modèle OAIS, a été développé par la Digital Library Federation et est maintenu actuellement par la Bibliothèque du Congrès américain. La version actuelle est la version 1.11.
    Ce schéma sert à exprimer des métadonnées relatives à un document numérique, afin de pouvoir faciliter sa gestion, sa préservation et son accessibilité. Il peut donc servir de standard pour l’échange d’objets numériques entre différentes archives ou différents entrepôts.

    METS comporte 7 sections :

  • PREMIS est un dictionnaire de données développé par une équipe internationale d’experts. Il est hébergé par la Bibliothèque du Congrès américain. La version actuelle est la version 3.0.
    Tout en s’appuyant sur le modèle OAIS, l’objectif de PREMIS est de favoriser la pérennisation des documents numériques en fournissant des informations sous forme d’un dictionnaire de données.

    Le dictionnaire de données PREMIS se base sur 4 entités reliées entre elles :

    • l’Objet (Object), au cœur du dispositif
    • les événements (Event), qui sont les opérations de préservation
    • les agents (Agent) : organisations, personnes, logiciels
    • les droits (Rights) : qui sont attribués aux agents pour effectuer certaines opérations

    PREMIS fournit une liste hiérarchisée d’éléments : les « unités sémantiques ». Pour chaque unité, une cardinalité est associée, afin de préciser si le champ est optionnel ou obligatoire, répétable ou non répétable.

    On distingue :

    • les identifiants (objet, événement particulier, déclaration de droit, agent)
    • les extensions, qui servent à préciser des informations qui sortent du périmètre de PREMIS (par exemple objectCharacteristicsExtension)

    Les utilisateurs ont le choix entre :

    • Un schéma XML
    • Une ontologie OWL (Web Ontology Language : standard informatique qui met en œuvre certaines logiques de description)

ÉVALUER

Envoi
User Review
5 (1 vote)

PARTAGER

Dans la/les même(s) thématique(s)

Félicitations vous avez tout vu (pour l’instant) !

Dans le(s) même(s) format(s)

Félicitations vous avez tout vu (pour l’instant) !

Autres suggestions

Laisser un commentaire