Format ouvert ou fermé ?

Publié le 21/02/2017 | Mis à jour le 04/07/2018

Auteur

Urfist Nice

OBJECTIFS

Après avoir consulté cette ressource, vous devriez être capable de :

  • Expliquer la différence entre format de fichier ouvert et fermé;
  • Citer au moins 5 formats ouverts;
  • Citer au moins 5 formats fermés.

Vous utilisez des formats de fichiers quotidiennement, peut-être sans vraiment y faire attention. Le format est visible par l’extension du nom d’un fichier. Un fichier au format .doc par exemple est un fichier Word de Microsoft.

Mais savez-vous quels formats sont ouverts (accessibles et modifiables indépendamment d’un logiciel unique) et lesquels sont fermés (contraints par le recours à un logiciel, le plus souvent payant) ?

  • Copiez ce code et collez-le sur votre page web.

    <iframe width="100%" height="450" src="https://doranum.fr/wp-content/uploads/jeu_format_ouvert_ferme/story.html"></iframe>

Formats de fichiers ouverts

Les formats ouverts correspondent à des fichiers encodés de façon transparente, leur recette de fabrication fait partie du domaine public. Ils sont interopérables, c’est à dire qu’ils peuvent être créés, lus et modifiés par tous les logiciels destinés à traiter le type du fichier (image, texte, audio, etc.).

Les formats ouverts sont souvent des standards ouverts, comme le format .html qui sert à construire des pages Web. Les formats ouverts sont à privilégier pour la préservation et le partage des données.

Formats de fichiers fermés

A l’inverse, les formats fermés n’appartiennent pas au domaine public. Leur recette de fabrication est donc cachée, et vous serez le plus souvent contraint d’avoir le logiciel adéquat pour pouvoir lire et modifier un fichier convenablement. Par exemple pour lire un fichier au format .psd (Photoshop Document), vous serez contraint d’avoir le logiciel Photoshop.

Les formats fermés correspondent souvent à des formats propriétaires. Dans l’exemple ci-dessus, Photoshop appartient à Adobe. Le logiciel est payant, ce qui explique son format fermé.

Cependant, tous les formats propriétaires ne sont pas fermés. Pour reprendre le cas d’Adobe, son format .pdf est devenu un standard (norme ISO). Tout le monde peut ouvrir un fichier PDF.

Alternatives aux formats fermés

Beaucoup d’alternatives ouvertes aux formats fermés existent. Par exemple, le format fermé .doc (Word) de Microsoft a un équivalent libre avec le format .odt (Open Document) de Open Office.

Microsoft a tenté d’ouvrir les formats de sa suite Microsoft Office. Toutes ses extensions terminant par un « x » (.docx, .pptx, .xlsx) sont des formats sortis dans un but d’interopérabilité. Toutefois leur aspect ouvert fait encore débat.

L’utilisation de formats ouverts est à privilégier pour que les fichiers restent indépendants d’une technologie unique, donc lisibles et réutilisables dans le temps. Il reste toutefois possible de recourir à des formats propriétaires standards comme le PDF.

ÉVALUER

Envoi
User Review
3 (2 votes)

PARTAGER

Dans la/les même(s) thématique(s)

Félicitations vous avez tout vu (pour l’instant) !

Dans le(s) même(s) format(s)

Félicitations vous avez tout vu (pour l’instant) !

Autres suggestions

Laisser un commentaire